BLOGUE LA BULLE

Les shampoing solides et la tendance zéro déchets

Mis à jour : mai 23



Il y a deux grandes catégories de shampoing solides sur le marché et il faut bien savoir les distinguer pour acheter ce qui s'adapte le mieux à notre besoin ou mode de vie :


Premièrement, notez qu'il est impossible avec un savon d'obtenir un pH neutre ou acide, un savon est basique. Ceci étant dit, notre cuir chevelu tant qu'à lui est acide, avec un pH tournant autour de 5.5.


Les Syndet (les barres avec des nouilles à l'intérieur)


Ce sont ces barres de shampoing qui ressemblent le plus à votre bonne vieille bouteille de shampoing que vous désirez éliminer.


Elle ont un pH adapté au cuir chevelu et ne causent pas l'effet alourdissant du savon dans les cheveux. Les ingrédients sont relativement les mêmes et l'effet sur les cheveux est donc à s'y confondre. Syndet est une abréviation de Synthetic Detergent, ce qui veut dire que votre barre de savon est en fait une barre de détergents synthétiques. Ce n'est nécessairement méchant pour autant. Je dirait même que... Ce qui est plus méchant pour nos cheveux... Ce sont :


Les savons... qui ont été renommés shampoing!


Ce sont des barres de savon, des huiles saponifiées qui possèdent un pH beaucoup trop élevé pour le cuir chevelu. Certains ajoutent des nouilles et plusieurs additifs pour donner un look cool et tenter d'ajuster l'effet sur les cheveux mais prenez garde; Un pH trop élevé peut endommager vos cheveux et même délaver votre belle coloration.


Les marchands vous ferons aussi la suggestion de rincer vos cheveux avec un vinaigre de cidre de pomme, pour faire descendre encore le pH. C'est ici une question de préférences, en autant que le consommateur est averti de ce qu'il utilise... Mais c'est malheureusement rarement le cas.


Personnellement je n'aime pas l'effet d'un savon dans mes cheveux et encore moins l'odeur du vinaigre pour un rinçage mais cela n'enlève rien au fait qu'il y a de très bon shampoing-savons sur le marché et que certaines personnes les ont adoptés. Une cure est nécessaire pour éliminer les silicones déposés sur vos cheveux suite aux lavages avec shampoing de pharmacie, celle-ci peut durer environ un mois alors ne jugez pas trop vite et constatez par vous-mêmes ce que vous préférez.


Si vous n'êtes pas certains en magasinant un shampoing solide, envoyez-moi votre liste d'ingrédients je vous aiderez à comprendre la composition de votre petite trouvaille.


Certains détergents sont plus nocifs que d'autres, voici donc les info importantes à savoir si vous désirez vous procurer une syndet :


Les nouilles sont faites de :


SCI

Mon préféré, il est plus doux et à une très faible concentration en sulfate.

Son petit nom : Sodium Cocoyl Isethionate Il est également connu sous le nom d'iséthionate de sodium. C'est un sel de sodium dérivé de l'huile de noix de coco. ... Fondamentalement, l’iséthionate de sodium aide l’eau à adhérer à la saleté et à l’huile de votre peau, ce qui permet de l’enlever. En raison de la nature douce de l'iséthionate de sodium, il est souvent présent dans les dentifrices et les savons pour bébés.


ou de...


SCS

À éviter, selon moi. (voir aussi SLS)

Son petit nom : Sodium Coco Sulfate,

Certain l'utilisent et doivent descendre le pH ce qui est bien difficile étant donné que celui-ci descend drastiquement à un certain point. Je vous suggère de demander un test de pH au marchand avant d'acheter un produit qui en contient et de vous assurer que la liste d'ingrédients contient un acide citrique ou autre acide pouvant diminuer le pH.


Le procédé de fabrication du coco sulfate de sodium est le même que pour le laurylsulfate de sodium (dont je parlerai ci-dessous). Bien que la proportion de laurylsulfate dans le sulfate de coco sodique ne soit pas strictement définie, ce pourcentage pourrait être plus élevé et les fabricants sont libres de le rendre aussi élevé qu'ils le souhaitent. En résumé: le sulfate de sodium contient principalement du SLS.


SLS

Que j'évite aussi ...

Son petit nom : laurylsulfate de sodium ou Sodium lauryl sulfate est un détergent synthétique utilisé dans une large gamme de produits de soins personnels. Malheureusement, de nombreux produits dits «naturels» contiennent du SLS.


Le SLS appartient à une classe d'agents tensioactifs moyens à forts (ou «agents tensioactifs») connus sous le nom d'alkylsulfates. En tant que groupe, ces produits chimiques ont un avantage commercial: un fort pouvoir nettoyant, une forte production de mousse (que les gens associent à un meilleur nettoyage - bien que le moussage et le nettoyage soient deux choses bien différentes) et un coût de production très bas. Malheureusement, ils sont également irritants pour la peau, en partie parce qu'ils éliminent les huiles protectrices de la peau. En fait, le laurylsulfate de sodium est un étalon-or pour produire des irritations dans les études d’irritation cutanée.


SLES

Que j'évite aussi Son petit nom : Sodium laureth sulfate. Similaire au SLS, un peu plus doux.


SLSA

Est très populaire, il y en a partout. Je l'utilise parfois pour améliorer l'effet moussant.

Son petit nom : Sodium Lauryl Sulfoacetate


Il porte un nom très similaire à l'un des ingrédients sulfatés les plus courants, le sulfate de lauryle et de sodium (SLS). Vous pourriez donc être tenté de l'éviter. Les deux ingrédients sont des surfactants qui peuvent créer des bulles et faire mousser les nettoyants, mais c'est là que la similarité se termine. Selon Syd Salmon de SLI Beauty, le SLS est un ingrédient moins cher fabriqué en laboratoire, tandis que le SLSA est naturellement dérivé des huiles de noix de coco et de palme. À l'instar du disodosulfonuccinate de laureth, la molécule SLSA est trop grosse pour pénétrer la peau, causant ainsi moins d'irritation que les sulfates.


Coco Betaine (CAPB)

Surfactant très doux, j'en utilise même dans mon dentifrice.

Son petit nom : Cocamidopropyl betaine


C'est un surfactant atmosphérique doux qui est dérivé d'esters de coco-méthyle. Il est apprécié pour ses qualités moussantes et sa capacité à servir d'agent épaississant et de viscosité. Cocamidopropyl Betaine laisse les cheveux et la peau doux et lisses et est compatible avec les autres tensioactifs cationiques, anioniques et non ioniques, ce qui en fait un favori pour les formulateurs de cosmétiques. Il ne convient pas pour être le seul surfactant dans une formulation, mais peut agir comme surfactant primaire ou secondaire.


Si vous croyez avoir du psoriasis dans votre cuir chevelu (et surtout si vous en avez seulement à cet endroit), c'est peut-être le SLS, le SLES et/ou le SLSA qui vous irrite. (Dans mon cas c'était cela, mon shampoing pour cuir chevelu sensible à vite réglé le souci).


Les recettes La Bulle sont disponibles sur notre boutique Etsy:

https://www.etsy.com/shop/LaBulleShop

Si vous désirez garder cela simple, faites confiance à La Bulle !

© La Bulle, tous droits réservés.

  • Facebook Social Icône
  • Instagram
  • Pinterest social Icône